Entre rire et larme…"Battons-nous. Cherchons le beau, le vrai. Ayons enfin le courage des larmes. Et révérons la vie. Théodore Monod"

La forêt…je veux dire…le loup…je veux dire…l’homme…je veux dire… « Perlimpinpin »…

Vous aimez la forêt

Ses ombrages si protecteurs, son silence si apaisant, ses chants d’oiseaux si mélodieux qui accompagnent le cheminement de vos pensées…Vous aimez la forêt, la voir, la regarder, l’observer, l’écouter…Vous auriez tant à dire sur votre attirance pour tous les trésors qu’elle recèle, l’attrait irrésistible qu’exerce sur vous ses voûtes éloignées du monde et du bruit..

Vous aimez la forêt, ses animaux : Des oiseaux, des chouettes, des rapaces, des renards, des lapins, des cerfs, des sangliers, des écureuils… Des fourmis, des grenouilles, quelques serpents, des hérissons, des faons…

Et puis il y a des loups

Si peu aujourd’hui

Des chefs de meute, des dominants, des dominés, des solitaires.

Ils entrent parfois dans Paris. Parfois ils s’attaquent aux grands-mères.

C’est le loup. L’animal qui fait peur.

 « Ils » (les médias de masse) l’ont choisi comme symbole.

Comme emblème

Le Loup

 

Ils  nous informent, ils nous expliquent qu’ « il » est un loup solitaire. 

 Lorsque le loup attaque, il ne discrimine pas en fonction de la couleur de leurs peaux ses victimes, seul l’homme est capable de cela.

Le loup ne choisit pas ses victimes en fonction de leurs religions, seul l’homme est capable de cela.

Le loup n’est pas raciste, seul l’homme est capable de cela.

Le loup n’est pas antisémite, seul l’homme est capable de cela.

Ils nous informent, ils nous expliquent  qu’en rêvant de vengeance  « ils » sont devenus des loups.

 Si jeunes, en bande, ils nous informent, ils nous expliquent qu’ « ils » sont devenus des loups pour leur camarade.

 Le loup ne reste pas de longs mois, dans sa tanière, à préméditer des scènes de barbarie, seul l’homme est capable de cela. Même presque encore enfant.

 Lorsque le loup attaque, essentiellement pour se nourrir et survivre, le loup ne choisit pas ses victimes parmi ses  jeunes « frères », seul l’homme est capable de cela.

Quelques vers d’Henri Tachan explosent dans votre mémoire :

  « Ne mêlez plus le loup à vos sales histoires.

Vos contes, vos dictons, c’est de la merde à boire

Et si la faim, elle, fait sortir le loup du bois,

Vos guerres vous font sortir de partout à la fois…

Combien reste-t-il d’hommes, dites-moi, et de loups ?… »

Vous pensez aux mots de François Morel, entendus ce matin. Vous frissonnez, une petite bruime embue vos yeux.

Vous vous souvenez

Une chanson de Barbara

« Perlimpinpin »

Sublime. Terrible. Magnifique.

Un cri

D’Amour

« Car un enfant qui pleure,
Qu’il soit de n’importe où,
Est un enfant qui pleure,
Car un enfant qui meurt
Au bout de vos fusils
Est un enfant qui meurt. »


‘Tout cela est effrayant, tout cela est malheureusement conforme à la réalité, car il y a des loups à deux pieds qui volent, qui ruinent, qui maltraitent ainsi des êtres sans défense’.

Jean de La Fontaine

Et cette  chanson qui ne me lâche pas la tête

« Pour qui, comment quand et pourquoi ?

Contre qui ? Comment ? Contre quoi ?

C’en est assez de vos violences.

D’où venez-vous ?

Où allez-vous ?

Qui êtes-vous ?

Qui priez-vous ?

Je vous prie de faire silence. »

gimmick de Frédéric Pommier  sur www.franceinter.fr –  –  – http://www.tachan.org/textes/grand_mechant_loup.htm —— les tableaux :   Antoni Tàpies – à partir de 1953, il est un des premiers à donner ses lettres de noblesses au mélange des matériaux, ajoutant de la poudre d’argile et de marbre à sa peinture, utilisant le papier déchiré, la corde et des chiffons –   Il qualifie ces œuvres de « champs de batailles où les blessures se multiplient à l’infini. »-     http://fr.wikipedia.org/wiki/Antoni_T%C3%A0pies  –  Photo sous-bois de Hugues Husson – Un véritable artiste. Qui sur cette photo à retravaillé le papier avec de l’encre de chine noire, sans modifier la photo originale.


Publicités

25 Réponses

  1. monbanc

    Superbe , ce billet. pauvres loups, victimes des (fausses) craintes de l’homme. Bouc émissaire de tout temps rejoint en cela par le serpent, la chouette.
    L’Homme toujours pour se dédouaner, cherche plus cruel que lui.
    Passe un beau lundi de Pâques.
    Bises

    9 avril 2012 à 10 h 54 min

    • J’ai passé un beau lundi de Pâques…merci de ce souhait et de cette « visite ».
      Souhaitant que tout aille au mieux…agréable journée de dimanche
      kisos

      15 avril 2012 à 11 h 06 min

  2. Juliette

    Quel coup de poing au coeur Geneviève/Eva ton billet ! Beau. Terrible. Hélas si réaliste.

    En effet il faut arrêter de prendre comme exemple les loups ou autres animaux. Pour les comparez à nous. Ou nous comparer à eux.

    Que ces tableaux sont « parlants ». Eux aussi beaux, terribles. Surtout en « accompagnement » de tes mots. Je ne connaissais pas cet artiste peintre.

    Quant-à la chanson de Barbara…Magnifique. Terriblement prenante, émouvante. j’ai cherché qui avait réalisé cette vidéo. Évidemment !

    « François REICHENBACH l’a suivie, en répétition, où elle échange des mots doux avec ses musiciens complices, en coulisse, où elle se livre un peu et enfin sur scène où elle convie les spectateurs autour de son piano pour chanter a capella, puisque la sono est débranchée.Ce portrait intimiste, réalisé en 1978 lors de sa tournée à l’Olympia et en France, se termine sur une déclaration d’amour de la chanteuse à ceux qui la suivent. »

    « Perlimpinpin » évoque de suite la fameuse poudre de…! qui n’est qu’un leurre.

    Tout est en adéquation dans ce billet.

    Tout Toi.

    Si nous ne nous voyons pas avant, au 23 avril !

    Bises

    9 avril 2012 à 13 h 36 min

    • Oh JUliette je suis bien surprise de te lire ici ! 😉
      C’est bien sympa de me rendre visite !
      je sais que tu vas bien. Alors je ne pose pas la question. Et que tu es éloignée géographiquement en ce moment. passe de jolies journées.
      Oui au 23 avril. Amitié pour tout ton petit monde.
      pensées

      15 avril 2012 à 11 h 09 min

  3. Ava

    Quand même très inquiétant ton article avec ces images de sang.
    J’adore la magie des loups, ils se dégagent beaucoup de force d’aux !

    9 avril 2012 à 14 h 15 min

    • Je suis comme Toi. J’aime les loups. leur force et cette magie sans doute entretenues avec les légendes. les belles bien sur.

      Concernant les photos des tableaux d’Antoni Tàpies (qui vient de décéder à l’âge de 89ans) je n’y vois pas vraiment des images de sang. Comme quoi le ressenti de chaque personne !! Peut-être parce que j’ai lu ses « raisons » de peindre, Grave maladie très jeune, en Espagne, profondément marqué par les atrocités de la guerre civile espagnole. « Il qualifie ces œuvres de « champs de batailles où les blessures se multiplient à l’infini ». Il utilise différents matériaux. Juste dans le ressenti et non dans la réalité. cela à du m’influencer. Mais c’est vrai, tu as raison, que notre monde, pour une trop grand part est inquiétant.

      Kisos

      15 avril 2012 à 11 h 19 min

  4. Hello,
    Poudre de perlimpinpin ou pas… Jetée vers des yeux ouverts ou pas… Comme tout cela est vrai…
    Alors, vite, allons-nous promener dans les bois… Puisque le chasseur n’y est plus.
    Bisou,
    Raph.

    14 avril 2012 à 15 h 55 min

    • Coucou Raphaël Ami toujours fidèle !
      Heureuse de te lire. Vraiment.
      J’apprécie et j’aime tes mots sur ce billet. Merci. Je retrouve toute ta poèsie.
      je suis allée faire un tour chez toi il y a peu de jours. Justement pour essayer de retrouver les si beaux poèmes que tu avais postés.

      Avec des souhaits que tout aille bien pour Toi et..proche de Toi

      kisos et muxu pour une jolie journée et les jours suivants! 🙂

      15 avril 2012 à 11 h 24 min

  5. Coucou Eva merci de ce retour sur ton blog pour ce vibrant appel à la non confusion des genres . Les loups m’ont toujours fascinée , je veux parler bien sur de l’espèce à quatre pattes , je ne sais pas comment l’homme a pu mettre sur son dos autant de vilennie , chasse impitoyable et rupture d’un équilibre des ecosystèmes . On y revient non sans mal et avec des réticences farouches des opposants qui n’ont pas aissé les bras. Je vois que tu es aussi fan de François Morel , j’aime beaucoup ses billets du vendredi . « On l’avait oubliée, la voilà revenue, la parole exprimée des petits, des modestes, de ceux qui ont la rage manifeste. Voilà qu’en plein meeting on entendit les mots d’un poète français nommé Victor
    Hugo. » j’ai beaucoup aimé son billet du 6 avril .
    Bonne journée Eva et merci pour ce superbe article écrit avec beaucoup d’émotion et de talent , les illustrations sont superbes.
    Bisous

    15 avril 2012 à 14 h 16 min

    • Hello Jazzy, oui je suis fan de François Morel. Hélas je manque assez souvent ces chroniques du vendredi matin. je suis au centre de rééducation. ET je ne pense pas toujours au postcard. Je pense m’acheter son livre de chroniques.
      Il me semble que je n’ai pas entendu celle du 6 avril justement. vais chercher.

      Douce soirée.
      kisos

      15 avril 2012 à 19 h 01 min

  6. oups je m’aperçois que j’ai oublié de te dire que je t’ai tagué , auscune obligation ni délai
    Bisous

    15 avril 2012 à 15 h 38 min

    • Heu…comment dire Jazzy…c’est-à-dire ? « tagué » ? :-/ Tu as le droit d’éclater de rire au vu de mon ignorance ! 🙂

      15 avril 2012 à 19 h 04 min

  7. Taguée bien sur

    15 avril 2012 à 15 h 43 min

  8. je tombe , en visite sur cet article et je me dis ‘ouh!pas du tout évanescente , la blogueuse!!!!! »un grand coup au thorax…enfin…juste en dessous…..j’aime els loups , je les trouve bien mieux structurés socuialement que nous autres et pourtant…..

    16 avril 2012 à 19 h 01 min

    • Bon Mamazery j’espère que ta « chute » n’a pas occasionné de fractures ! 🙂

      hélas, si, je suis assez évanescente ici. M^me sur le net en général. Pour pas mal de « raisons »…!

      Comme tu dis « et pourtant »…!

      23 avril 2012 à 11 h 37 min

  9. Rolland de Roncevaux

    Et bien Eva tu (nous) assènes un coup au coeur là !

    j’avais, avec mon Inégalable, cette chronique de François Morel. Lui aussi a su nous « remuer ».

    Il m’a fait redécouvrir cette chanson de Barbara. Qui, hélas, est d’actualité.

    Combien cette page relate, comme tu l’as ressenti, et tellement de monde avec Toi, avec nous, ces terribles et tragiques événements récents.

    J’aime les loups.

    J’aime ces mots, tes mots, ceux de Tachan, de Barbara, de Jean de la Fontaine.

    Je reprends les derniers vers de cette magnifique chanson :

    « …Vivre,
    Vivre
    Avec tendresse,
    Vivre
    Et donner
    Avec ivresse ! »

    Carole va venir faire un petit tour…chez Toi ! 😉 A très vite notre soeur de coeur.

    16 avril 2012 à 22 h 19 min

  10. OUi… »vivre, vivre avec tendresse… » comme vous me l’avez prouvé, encore plus, depuis dimanche dernier, le 15 avril. Ce que je sais depuis que nous nous connaissons.

    de tout coeur…

    23 avril 2012 à 11 h 39 min

  11. Clémence

    Eva

    En écoutant Carole, la curiosité, l’envie de connaître ton blog.
    je découvre.

    Pour ce post (c’est la bonne « appellation » ?) en te lisant, tout éclate. Pour les yeux, la tête, le coeur, les pensées…j’avais eu un petit coup d’humeur en entendant, justement, les journalistes faire cet amalgame avec le loup. En parlant de ce meurtrier. Quant-aux trois ou quatre très jeunes adolescents…que dire. Horreur.

    Je vais me promener ici.

    Je pense fort à Toi et à ton fils. Je passe demain soir. Je sais que les nouvelles sont meilleures.

    baisers doux mon amie

    Clémence

    23 avril 2012 à 21 h 05 min

  12. Clémence ! Quelle surprise. Et tu ne m’as rien dit l’autre soir.

    C’est bien sympathique ce saut jusqu’ici 🙂

    comme tu le sais je suis plus rassurée, mais…?

    Jolie journée pour Toi…ton tour en basse montagne est compromis, il me semble, vu ce temps clair, ensoleillé…:-)

    Muxus

    30 avril 2012 à 10 h 02 min

  13. Coucou Eva merci pour ta constance à passer sur mes billets même si les caractères se multiplient à plus l’infini, oui ce n’est pas drôle mais je ne sais absolument pas pourquoi tu as ce genre de problèmes . Pour le tag je viens de voir que tu me posais une question, voilà ce que ça donne chez moi (des confidences et des réponses à des questions posées)
    http://giselefayet.wordpress.com/2012/04/15/jai-t-taggue-par-marie-sourire/
    Bonne journée
    Bisous

    30 avril 2012 à 14 h 33 min

    • Bon je vais aller voir !

      merci de ta réponse, chère jazzy, en souhaitant que tout aille au mieux

      kisos kisos

      13 mai 2012 à 17 h 12 min

  14. kikou, attention « le loup rentre dans la bergerie »… Pas de crainte, c’est le Loup-Blanc qui vient te souhaiter un bon 1er mai 😉

    Pleins de bisous de la Licorne et du Loup-Blanc, @+

    1 mai 2012 à 8 h 48 min

  15. Je prends les bisous, les voeux, les fleurs…ce n’est jamais trop tard !

    j’aime bien que tu reviennes dans ta bergerie ! 🙂

    Pensées très amicales pour vous deux…
    kisos à partager

    13 mai 2012 à 17 h 14 min

  16. A reblogué ceci sur Bienvenue dans l'Antre du Loup-Blanc !et a ajouté:
    A méditer

    31 mai 2014 à 10 h 00 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s