Entre rire et larme…"Battons-nous. Cherchons le beau, le vrai. Ayons enfin le courage des larmes. Et révérons la vie. Théodore Monod"

Jeudi…le Jour qui a précédé hier…

Il y a des jours comme ça…

Ou l’hospitalisation, en urgence, de votre fils aîné vous a éclaté¤ en milliers de morceaux. Une fois de plus. Une fois de trop. La première (il y a dix sept ans) était déjà de trop.

Vous devez l’abandonner dans ce service hospitalier de soins intensifs. Juste pour cette nuit.  C’est déjà trop.   INHUMAIN.

Le laissant à Ses monstrueuses souffrances. INIQUITE BARBARE.

Vous vous redressez et rentrez chez vous.

Vous devez téléphoner à votre fille.

En regardant machinalement votre courrier, vous découvrez une enveloppe plus lourde. Elle provient de Rodolphe et Baptiste, ces deux Amis Chers à votre passion pour la musique baroque, la musique sacrée, la musique vocale, la musique spirituelle. Ils y ont glissé un CD créé par Eux. Entièrement. Juste pour vous.

Vous espérez ressentir, un peu, juste un peu ce soir, cette émotion si intense, profonde, tellement intime qui vous envahie à l’écoute de ces morceaux, choisis avec un Amour affectueux, un Amour qui chérit.

Sans y prendre garde, réchauffant légèrement votre cœur morcelé, s’insère en vous comme une petite douceur subtile…

Vous faisant vagabonder vers des lectures anciennes… »La nuit errante…,Les jours sont une ombre sur la terre…L’abandon lumineux ou La vie à fleur de fourche…Le silence n’est jamais un désert… »

Vous entraînant à ouvrir, au hasard, une page du livre de sa Vie écrit, au fil des jours qui passent, par cet autre Ami Cher à votre âme.

« L’accalmie » qui vous paraît écrite comme un présage, si émouvante dans l’Espoir, votre ciel de tête qui a été si noir, en tempêtes, en orages toute la journée, s’éclaire d’un petit arc en ciel pastel.

Vous ressentez de nouveau comme une petite douceur subtile…

Enfouissant loin en vous les révoltes inutiles, les hurlements silencieux, les colères impuissantes, les larmes de sang invisibles…vous abandonnant à ressentir cette petite douceur subtile, la laissant vous envahir, vous envelopper, vous apporter la force de l’harmonie qui nourrit et apaise…un peu…juste un peu.

Lui être reconnaissante pour cette lecture.

Essayant, surtout, de ne pas se sentir voleuse de faire sienne, juste un tout petit peu, cette éclaircie.
Est-ce qu’une souffrance peut atténuer, aider une autre souffrance à être, si ce n’est plus douce, moins violente ?  Non.   Cela serait épouvantable.

Cet Ami Cher à votre âme, un peu devin, vous adresse quelques mots écrits dans l’instant. Juste pour vous.

« Vos larmes de sang

Et tous vos tourments

Les siens hélas

Ne peuvent me laisser de
glace

Aussi lorsqu’Arthur sera
chagrin

Il me l’a dit c’est certain

Ses feuilles, poussières de
vie

Voleront, se poseront sur lui

Sur vous, sur tous vos Amours

Alors ma force et la sienne
conjuguées

Dompteront vos peines sans
détours

Invincibles, indomptables et
finalement insoupçonnées

Vainqueurs de la folie

Pourfendeurs de la détresse

N’ait crainte amie

Avec nous point de SOS »

Ces mots sont de l’eau, la mienne. Mon cœur est une éponge et mon âme un soleil. Ils sont pour vous.  Courage. »

Les vagues deviennent plus légères, la tempête s’éloigne un peu, le vent faiblit, un timide rayon de soleil éclaire votre ciel de tête vous faisant profiter de cette Embellie.

Vous pensez à vos Amours. Tous vos Amours qui emplissent votre vie. Vous accrochez un doux sourire à votre âme.

Vous vous laissez envahir encore et encore et encore par l’Espoir.

Comme une petite douceur subtile…

Vous croyez à la Force de la Pensée. Elle apaisera votre fils. C’est certain.

Il surmontera. Une fois encore.

Ne pas avoir honte. Laisser couler vos larmes. Ne pas en avoir honte.

Vous avez Foi en la Vie. Si belle. Malgré tout.

Hier vous avez souhaité les 43 ans de votre plus jeune Fils.

Cette petite douceur subtile…la garder…se blottir contre elle…s’endormir avec…l’emporter demain…pour Lui…

Juste comme une petite douceur subtile…

 

Publicités

37 Réponses

  1. Loup-Blanc

    Kikou Eva, j\’espère que cela va mieux pour ton fils, enfin c\’est ce que nous souhaitons ma Licorne et moi…Amicales pensées de Provence, bisous.

    30 octobre 2010 à 8 h 38 min

  2. Le lampiste

    Bonjour Eva,J’espère de tout cœur que cela s’arrange. Je t’ai lu avec beaucoup d’émotion.Amicales pensées et doux Week-end.Raph.

    30 octobre 2010 à 13 h 26 min

  3. joe ailes

    beaucoup d\’émotions sur ces mots, ce fado traduit bien cela, douceur et douleur mêlées!j\’aimerai tellement atténuer ta souffrance , mais seulement l\’envie de te serrer fort dans mes bras me vient!bisous tendres et affectueux!

    31 octobre 2010 à 0 h 09 min

  4. Rolland

    c\’est très beau et bouleversant Eva. C\’est la première fois que je lis ici quelque chose de vraiment intime de Toi.J\’ai appelé mon Inégalable; Elle est repartie les larmes aux yeux.Ce sourire, non seulement tu l\’accroches à ton âme, mais toujours à tes lèvres.Nous sommes là. NON tu ne nous accables pas (comme tu dis) de partager peut apaiser. Et tu le sais, Toi toujours à l\’écoute.

    31 octobre 2010 à 16 h 50 min

  5. Rolland

    Nous t\’aimons. A ce soir, demain, quand tu peux, veux, as besoin, envie pour un de nos moments d\’échanges, de partages, de douce harmonie, de fous rire, de joie, de plaisir, des petits bonheurs d\’être ensemble…de tout coeur

    31 octobre 2010 à 16 h 56 min

  6. Eva

    ~merci de tes souhaits..Mais Loup Blanc c\’est à Toi qu\’il faut demander des nouvelles il me semble…pour mon fils l\’épée de damoclès (comme ils disent) est bien présente et ne peut pas être détachée…alors…Espoir!Espoir!A bientôt – kisos et à partager

    1 novembre 2010 à 0 h 00 min

  7. Eva

    ~Raphaël Ami ton émotion me touche. Mercicette journée fut moins violent dans la souffrance.Agréable début de semaine je t\’espèrekisos

    1 novembre 2010 à 0 h 02 min

  8. Eva

    ~La chaleur de ton amitié sincère me réchauffe le coeur Joe jolie gigolette…merci aussi.cela ne t\’ennuie pas, ne te gène pas, ne t\’agace pas que j\’écrive "jolie gigolette" ? c\’est affectueux! Surtout que je ne sais pas si tu as de jolies gambettes! mais je le devine!Je garde tes bras !si!si! tes baisers affectueuxkisos et muxus vont être jaloux!

    1 novembre 2010 à 0 h 06 min

  9. Eva

    ~c\’est exact Rolland Ami Cher de ma vraie Vie en vrai…je ne pensais jamais écrire, un jour, ici, un moment de Vie de l\’ordre de l\’intime…mais c\’est fait. une fulgurance intime…!Enfin c\’est fait…alors je ne vais pas supprimer, surtout les mots laissés par mes Ami.e.nautes et les autres.

    1 novembre 2010 à 0 h 10 min

  10. Eva

    Embrasse fort Carole mon âme soeur…A demain en revenant de l\’hôpital…mais je vous phone demain matinbacio comme tu dis!

    1 novembre 2010 à 0 h 11 min

  11. Eva

    —– Original Message —– From:brigitte and brigitteSent: Wednesday, November 03, 2010 11:25 AMSubject: Bonjour Geneviève, Nous avons bien lu ton très beau et très touchant mail. J\’espère que cette douceur dans ton quotidien t\’apportera réconfort et soutien. Je pense bien à Franck età toi. Si tu as besoin de nous voir, n\’hésites pas. Je t\’embrasse, penséees amicales Brigitte G.brigitte C se joint à moiEt tout le staft, tu le sais.

    3 novembre 2010 à 23 h 05 min

  12. Eva

    Brigitte and Brigitte et vous toutes et tous de Tandem…Je ne trouve pas mes mots pour exprimer mon émotion à la lecture de vos messages.Je sais votre attention (au moins) aux autres, sans cela pas de Tandem…c\’est la première fois que je commets un tel billet…et, et…!Quand je pense à ma famille! Enfin cela est une autre histoire.Alors MERCI simplement!

    4 novembre 2010 à 11 h 47 min

  13. Eva

    —– Original Message —– From: Marcelle L Sent: Thursday, November 04, 2010 11:16 AMGenevieve, Je ne saurai vous dire à quel point ce texte m’a émue, ce dont je suis certaine c’est qu’il s’agit d’une immense souffrance désespérante, souffrance dans laquelle se trouve malgré tout la volonté d’espérer et de ne pas oublier quoi qu’il en coûte cette souffrance, de la partager et la supporter.

    4 novembre 2010 à 21 h 04 min

  14. Eva

    —– Original Message —–From: Marcelle L J’ai hésité depuis quelques jours à vous écrire ce que j’en pensais et j’espère que vous ne m’en voudrez pas, je suis réellement touchée par autant de souffrance et détresse et reste admirative de cette volonté à partager un peu d’espérance……Je vous embrasse très fort -Marcelle

    4 novembre 2010 à 21 h 05 min

  15. Eva

    —– Original Message —– From: http://lhommeetlemonde.over-blog.com/To: Eva Naissance Sent: Wednesday, November 03, 2010 11:52 PMJe fais bien moins que vous tous, Amis Chers d\’Eva dont l\’amitié et le soutien contribue plus que vous ne croyez au miracle de la vie.De sa vie. Elle me dit devin, je ne suis qu\’humain. Elle me dit "Cher à son âme", j\’en suis honoré. Qu\’ai-je fait sinon lui offrir quelques mots qu\’elle a embelli pour de bon.

    4 novembre 2010 à 21 h 09 min

  16. Eva

    La force d\’écrire, d\’ hurler son ressenti, enfin, de crier sa douleur trop longtemps scellée et de lâcher ses larmes, salvatrices, cette essence qui l\’a aidée un (bien court) moment à avancer, seul Arthur, mon arbre en est responsable. Il est ma fontaine de jouvence. Qu\’elle abreuve son fils pour longtemps encore. Et vous tous, êtres magnifiques. A bientôt ici ou ailleurs. La Nonyme. http://lhommeetlemonde.over-blog.com/

    4 novembre 2010 à 21 h 10 min

  17. Eva

    Chère Marcelle se sont vos mots qui me touchent. Votre amitié que je sais sincère.Même si nous sommes éloignées géographiquement l\’une de l\’autre, cela n\’empêche pas les pensées.Et nous avons "Michel"!!Je vous espère au mieux possible, tout en sachant que c\’est bien délicat pour vous.Affectueuses pensées – je vous embrasse.

    5 novembre 2010 à 21 h 04 min

  18. Kikou Eva, heureux de te voir sur WordPress, pour retrouver tes amis sur wordpress, et surtout être au courant des nouveautés, il suffit comme je t’ai répondu sur mon blog à ton message de ce matin de cocher « Avertissez-moi par courriel de la parution de nouveaux article » et même tu peux cocher aussi si tu veux « M’aviser des nouveaux coms sur l’article »…
    les 2 cases à cocher se trouvent juste en dessous du bouton « laisser un commentaire »

    PS: l’adresse du Blog de la Licorne est : http://mjoberwian.wordpress.com/

    Si tu vas sur ma page d’ accueil WordPress, j’ai mis sur le coté les liens de quelques blog sympas, je vais rajouter le tien…

    Bon WE

    21 novembre 2010 à 10 h 07 min

    • Au fait mon adress : http://loupblanc04.wordpress.com/

      21 novembre 2010 à 10 h 08 min

    • merci Loup Blanc de tes infos bien utiles!
      je vais enregistrer le lien pour le blog de Ta Licorne.
      kisos kisos et à partager pour une agréable journée j’espère

      22 novembre 2010 à 7 h 38 min

      • Je viens de trouver ton petit mot, chez nous aussi ciel bleu, pas trop froid (-2°C à 7 heures du mat) pas de neige, ni de pluie…
        Bref un WE tranquille, ma Licorne en cuisine qui prépare le pain d’épice et les gâteaux et maison en chocolat pour la Saint Nicolas…
        Miam-Mian, bisous et bon et doux WE.

        4 décembre 2010 à 9 h 35 min

  19. Chère Eva, je n’avais pas vu cet écrit oh combien émouvant . Je ne sais si les mots peuvent remplacer la chaleur d’une rencontre non virtuelle, mais crois moi j’aimerais aussi que les quelques mots que je laisse ici puissent faire germer l’espoir et changer cette souffrance qui t’étreint .
    De tout coeur avec toi Eva
    Bisous

    21 novembre 2010 à 10 h 11 min

    • Jazzy Aminaute, merci de tes mots. je ne sais si cela remplace mais cela me fait chaud au coeur. je sais combien c’est sincère.

      je ne sais trop pour quelles raisons je me suis laissée aller en écrivant ce billet ici. peut-être que c’est indécent de montrer sa souffrance.
      il commence à aller un tout petit peu mieux – sorti du coma et des soins intensifs.

      une agréable journée – kisos

      22 novembre 2010 à 7 h 43 min

  20. salut EVA
    merci pour ton passage sur mon dernier billet et pour ton commentaire …
    Mais non !!! je ne fustige pas les enseignants, ils font « le plus beau métier du monde » … Je suis trés « cliché » aujourd’hui
    bises
    il est trés beau ton blog !!!

    21 novembre 2010 à 10 h 32 min

    • coucou Peter

      je sais bien que tu « plaisantais »! cela ne serait pas te connaître (virtuellement!!) de croire le contraire!
      merci de ton appréciation – j’ai encore beaucoup à apprendre de toutes ces fonctionnalités!!
      agréable journée
      kisos

      22 novembre 2010 à 7 h 45 min

  21. Ava

    Très beau texte.
    Parfois, on finit par être aussi malade que ceux qui le sont tellement on les accompagne.
    Théoriquement, on ne devrait plus souffrir avec les remèdes anti-couleurs, mais ce n’est pas encore bien maîtrisé.
    Souvent, au milieu de ses ennuis, il y a toujours une petite lueur qui vient nous donner un petit message, comme ce CD.
    bon courage

    21 novembre 2010 à 14 h 48 min

    • merci Ava d’être venue jusqu’ici. Et de ton message –
      j’apprécie…Oui les petites lueurs ne s’éteignent pas. Et tu as raison tes mots en font partie.

      Amicalement – agréable journée je t’espère

      22 novembre 2010 à 7 h 47 min

  22. Je fais un passage éclair sur cette page d’âme. Vous n’avez rien à envier à personne, rien à craindre de crier vos ressenti, votre détresse car nous sommes entre amis. Parfois un hurlement est souhaitable. Souvent profitable.

    A bientôt ici ou ailleurs.

    24 novembre 2010 à 17 h 37 min

    • je dois reconnaître, oui, il a été profitable.

      je pense que ces journées de fin de semaine vous sont Lumineuses…

      27 novembre 2010 à 22 h 58 min

  23. Merci pour tes commentaires, beau blog, amitiés

    27 novembre 2010 à 20 h 11 min

    • merci pour ton passage…de si loin!

      la neige est bien présente sur les sommets!!

      amicalement

      27 novembre 2010 à 22 h 59 min

  24. Scarlett si possible

    Pas de mots pour dire…
    Maudire la maladie qui inflige tant de souffrances
    Pas de mots pour dire tout le ressenti…
    Quelle terrible page d’une vie
    Quels beaux mots
    Quelle chanson
    Quelle Voie
    Quelle belle, envoutante vidéo qui convient si bien à cette lettre

    11 novembre 2011 à 16 h 20 min

  25. erci de ce passage.
    je sais combien tu n’aimes pas laisser de petits mots ici, puisque nous nous connaissons dans la Vraie Vie!!
    Et aussi d’avoir lu ma page » A propos » en y laissant ton appréciation.
    je te phone pour que tu m’explique¤ quelles « manoeuvres » tu as effectuées pour laisser ce message
    A de suite si tu es là
    Je t’embrasse

    11 novembre 2011 à 16 h 46 min

  26. Pour Toi Lmvie 

    Oui en effet Raaaaaahhhhhhhh

    Tu cliques sur « visiteur » en bas à gauche/écran
    Tu remplis les trois lignes : 1-nom/pseudo – 2-adresse courriel où tu souhaites que soient envoyés les notifications de messages/réponses, etc. – 3-ton adresse blog ou site.
    Tu coches les petits carrés en dessous pour recevoir les réponses, messages, etc.
    Tu écris ce que tu veux ! en commentaires (que je n’aime pas ce mot !)
    Tu recevras, assez vite, un courriel qui te demandes si tu es d’accord de souscrire à « l’abonnement » – tu acceptes ( enfin si tu veux !) 
    J’espère ne pas me tromper. Il y a fort peu de temps que ce blog à « migré » obligatoirement sur wordpress. Je ne sais pas l’utiliser comme il faudrait. Je ne prends pas assez de temps. Et il y avait presque un an que je n’étais venue !

    A cœur vaillant….etc.

    Amike

    11 novembre 2011 à 18 h 36 min

  27. Juliette

    Je découvre ton blog Geneviève/Eva. Quelle belle surprise.

    Mais ce billet (je crois que l’on dit comme ça ?) est terrible. Prenant. Émouvant. Et pourtant rempli d’espoir. De chaleur.
    Je n’ai pas pu te laisser quelques mots à ma première lecture. Je te connais depuis si longtemps.

    Et ce fado ! Quelle chanteuse ! Quelle artiste ! Très, très belle vidéo. Tellement en harmonie avec tes mots. Ta douleur.

    waouhh

    De tout coeur avec Toi

    Au 23 avril…Je t’embrasse

    9 avril 2012 à 3 h 07 min

  28. Ava

    J’ai comme l’impression que le temps s’est arrêté ! où en est ton fils ?
    je n’ose te le demander !
    un très joli texte émouvant.
    bises

    29 avril 2012 à 19 h 45 min

  29. oui parfois le temps reste suspendu…il ne change rien, pas…

    Mon fils se remet doucement depuis le 15 avril…heureusement que ce jeune homme (que je n’arrive pas à retrouver pour le remercier) lui a porté secours.

    Merci de demander de ses nouvelles. Cela fait chaud au coeur

    Agréable journée pour Toi

    30 avril 2012 à 10 h 06 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s