Entre rire et larme…"Battons-nous. Cherchons le beau, le vrai. Ayons enfin le courage des larmes. Et révérons la vie. Théodore Monod"

« Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre »Blaise Pascal..je veux dire..je veux être une rose des sables…

 
« Le désert n’ayant pas donné de concurrent au sable, grande est la paix du désert. » Michaux

« Le sable rouge est comme une mer sans limite,
Et qui flambe, muette, affaissée en son lit.
Une ondulation immobile remplit
L’horizon aux vapeurs de cuivre où l’homme habite. »

Leconte de Lisle, Les Éléphants

« Les forêts précèdent les peuples, les déserts les suivent. » Chateaubriand


"Ce qui embellit le désert, dit le petit prince, c’est qu’il cache un puits quelque part".
St Exupéry

Peuple de l’errance

Peuple né du vent et des nuages ayant comme monture les mirages.

L’errance n’est pas synonyme de bêtise mais de liberté de l’âme et du corps.

Vont-ils puiser dans les fonds du mirage ce que d’autres cherchent ou trouvent dans les écrits ? Souéloum Diagho

"Que sait du désert celui qui ne regarde qu’un grain de sable ?" Erik orsennna 

 

Le désert est une femme capricieuse, qui parfois rend les hommes fous.[Paulo Coelho] Extrait de L’Alchimiste

 

Dieu a créé des pays pleins d’eau pour que les hommes y vivent, et des déserts pour qu’ils y découvrent leur âme".
Proverbe touareg

 
Non je n’avais pas envie d’y demeurer, dans ma chambre, cette nuit…alors comment faire pour être une rose des sable ?
 
  aux limites les plus folles de mes rêves toute éveillée et peut-être d’une certaine tristesse, un peu découragée….cela pourrait être un départ vers…. 
Une libération à écouter les silences.  

Une immobilité intimidante, miraculeuse, …….sans aucun être vivant…
 
Et part moments, au cours des périples, nous croisions  des hommes "Les Touareg" enveloppés de leurs amples vêtements et coiffés de leurs chèches, très grands et invraisemblablement beaux.
Le désert ne connaît ni le bien ni le mal ; s’il les connaît, il se tait.
Prétendre qu’il n’existe pas différentes races au sein de l’espèce humaine serait probablement leur faire une grave injure

‘Akal n’iba’ (terre éloignée, terre à perte de vue)

A perte de vue se dessine la ligne de l’horizon dans ses grandes plaines qui forment le Sahara.

A perte de vue la caravane perce le mystère qui fait peur aux initiés de cette atmosphère.

A perte de vue les nomades errent dans ces terres hostiles et tristes comme la mort au premier abord.

A perte de vue dans le lointain infini le vent ramène le temps dans le giron des collines agrémentées
des dunes aux grains de sable fin.

A perte de vue les branches d’un acacia aux épines dorées comme les pointes des épées des guerriers
qui luisent au soleil et s’imposent à la vue de tous les voyageurs même aux gerboises qui jouent avec les crottes des brebis.

A perte de vue le temps n’existe plus, rien que le mystère de l’oubli.

Chante l’hymne endormi depuis la nuit, perdu dans le mirage qui fait office de mers englouties.

A perte de vue s’élèvent les tourbillons au ciel comme si le message était parti des terres hostiles
vers les cieux où tous les regards attendent une pluie qui donnerait vie à toute une flore et faune
endormie.

A perte de vue le temps chevauche le vent vers les cimes des horizons qui bercent l’espoir d’un jour
meilleur.

A perte de vue la soif et la faim ouvrent leurs portes à de nouvelles recrues qui ont signé leur arrêt
de mort.

A perte de vue le temps s’écoule englouti par les ténèbres de la nuit qui sont toutes les mêmes.

A perte de vue l’homme néolithique a tracé sa route face à l’océan sans limite. ‘Akal n’iba’ se situe
entre deux mondes celui d’hier et celui de demain. Aucun des deux n’est certain, l’un est passé et
l’autre nous attend.

Souéloum Diagho

Le volcan Licancabur : 5 916 mètres ! Les volcans de la cordillère des Andes surplombent magnifiquement le désert d’Atacama, tout en formant unvéritable bouclier atmosphérique. Le Sahara est le plus grand désert de la planète avec 8,5 millions de km2. 10 pays le traverse. L’Égypte, La Libye, l’Algérie, le Maroc, le Niger, le Tchad, le Soudan, la Tunisie, la Mauritanie et le Mali.

 

Ne plus vivre dans l’oubli,
L’oubli qui réduit l’innocence en misère inconnue,
Ne plus vivre dans l’attente des salutations au destinateur inconnu.

J’ai assez parcouru des aventures désertes sans vie.

Ne plus vivre dans le passé qui se replie sous peine de s’ouvrir,
On a envie de connaître l’avenir d’un matin qui éblouit les âmes assombries.

J’ai cherché à adoucir le mépris par l’amour qui surgit du coeur, sous le lourd fardeau de la vie.
J’ai changé ma pensée en mots, qui dictent bien la vie de tous ceux qui luttent pour une survie.

Jamais mon âme ne dormira en paix, tant que l’enfant souffre et crie. A moi seul dans la nuit, je fais le travail de mille pour faire reculer le désastre prédit, en réclamant la mise à mort des rêves qui nous tiennent en vie.

C’est l’heure de dénoncer le témoignage de ceux au coeur d’acier, qui, avec ténacité, détruisent tout. Ne plus jamais rester dans l’oubli, pour faire plaisir à une élite bien précise. J’ai vécu l’enfance dans cet enfer du désert qui chagrine, faisant chaque jour chemin vers l’inconnu, arpentant pierres et épines, dans l’espoir de gagner sur la vie qui court toujours comme une phrase mal comprise ou l’écaille d’une vipère qui luit – rien que pour la mort.

Usé mais vivant, j’ai combattu les démons qui poussent les ténèbres vers nous, jamais, plus jamais je ne recommencerai cette vie qui massacre la pensée avant qu’elle naisse dans l’esprit.

 

 

Publicités

6 Réponses

  1. Eva

    mais pour quelles raison je n\’arrive pas à arrêter ces musiques !!????qui à force agacent fortement!

    22 juillet 2009 à 15 h 09 min

  2. Le lampiste

    Superbe Eva !Je viens de faire un beau voyage.Raph.PS : Je n\’entends pas de musique.

    22 juillet 2009 à 17 h 17 min

  3. Eva

    merci Raphaël…je trouve qu\’il y a des voyages immobiles qui peuvent, l\’imagination aidant, nous entraîner loin…Tu as raison Rolland, uniquement le litham ! le lien du site musique ne fonctionne pas ! puisque tu trouves qu\’être en rose des sables me va assez bien…je m\’y love et vais entreprendre quelques petits voyages, ceux d\’un avant qui commence à être lointain, ceux de rêves, ceux d\’après…et au grè des vents m\’y laisserait entraîner et sans doute commettrait quelques narrations, en mots, en photos…je ne saissereine journée kiso

    24 juillet 2009 à 8 h 28 min

  4. Jean-Baptiste

    poussière d\’étoiles tu redeviendras poussière d\’étoiles… ashes to ashes, joli billet 🙂

    24 juillet 2009 à 8 h 36 min

  5. Loup-Blanc

    Je vois que tu n(a pas perdu la main ;o)))Bises et on WE

    25 juillet 2009 à 13 h 52 min

  6. aurore et owen

    Bon je reprends !! très beau billet eva – tu nous en referazz dis ?quant-à ce touareg poête ou poête touareg.hummmmmmmmmm !! je n\’en dirais pas plusmusique…musique…musique…

    31 juillet 2009 à 18 h 40 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s